5 arguments pour décrocher le meilleur taux

Les publicités annoncent des chiffres terriblement bas mais il est bon ton de se rappeler que le meilleur taux proposé par une banque ou un courtier immobilier n'est pas à la porté de tous. En effet, l'acceptation d'un taux dépend principalement du dossier de l'acquéreur. A qui s'adressent ces taux ultra compétitifs ? Comment les obtenir ?

Pour avoir des taux vraiment mini, il faut connaitre les mécanismes des « grilles de taux » et répondre à  certains critères :

Acheter une résidence principale : Les investissements locatifs et résidence secondaires ne permettent pas d'obtenir les taux minimum.

Avoir un apport personnel conséquent. Si 10% est généralement le minimum pour ne pas se faire plumer, 30% est un apport personnel « Sésame » qui ouvre de nombreuses possibilités de négociation.

Emprunter sur la plus courte période possible. Vous réduisez les risques d'impayé en réduisant la durée de remboursement. Et ça se ressent grandement sur le taux.

Mettre les régions en concurrence. La majorité des banques sont regroupées en fédérations, par région. Chaque fédé a sa propre politique commerciale et sous la même enseigne, de fortes disparités sont observées. Cela s'explique par les variations géographiques du dynamisme économique.

Mettre les banques en concurrence. N'hésitez pas à  prendre plusieurs rendez-vous dans les mêmes banques pour leur montrer les propositions des concurrents. Vous pouvez même prendre des RDV dans le même panneau, sous deux fédé différentes. C'est ce que font les courtiers qui travaillent bien.

En conclusion

Seuls quelques cas exceptionnels peuvent prétendre accéder aux taux minimum affichés en publicité. Dans les faits, il est recommandé d'ajouter 10% du taux minimum pour connaitre le taux auquel on aura droit. Par exemple, un taux mini à  2% sur 30 ans donnera un taux moyen à  2.20%

Aurélien Morillon est le fondateur du portail immobilier Alliance-habitat.com

 

6 réactions à “5 arguments pour décrocher le meilleur taux”

  1. youn

    Bonjour,
    Je travail moi même en banque, aujourd’hui l’on peut esperer en Bretagne sans trop négocier un 3.90% sur 25 ans, avec ou sans apport, à  condition de souscrire l’assurance ADIT à  100 % (en moyenne 3€/personne pour 10 k€ d’emprunt). Pour les frais de dossier il faut compter 350 € pour un emprunt de 150 K€. Bref des taux historiquement bas….

  2. Bertrand56

    Bonjour,

    Du fait du niveau des taux actuels, est il possible (et judicieux) de renégocier des prêts immobiliers contractés il y a 2 ans à  :

    – 126 000 € à  4.41 % sur 12 ans (locatif) ?
    – 48 000 € à  4.45 sur 12 ans (résid principale) ?
    Sachant que les conditions d’octroi ces prêts prévoient des pénalités en cas de remboursement anticipé.
    Si cela est envisageable, j’envisagerais de quitter BNP Paribas pour aller vers le CMB (région Morbihan). Qu’en pensez vous ?

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement

    Bertrand

  3. Aurelien Morillon

    Bonjour Bertrand56. Sur 10 ans, vous devriez tourner à  3.2% – 3.5%, hors assurance. Vous gagneriez plus d’un point sur votre taux, c’est forcément intéressant.

    Faites attention aux frais qui entourent l’opération : Les frais de remboursement anticipé ne peuvent dépasser 3% des capitaux restant dûs, ou 6 mois d’intérêt. Il faut aussi compter la main levée sur hypothèque et les frais de la nouvelle garantie (Caution ou hypo). Renseignez vous auprès de votre notaire pour l’hypothèque.

  4. JACQUES C

    voila j hachete a fougeres dans l herault je travaille a air france a roissy CDG le credit lyonnais est il le mieux placé pas de frais de dossier et taux fixe 3.55 h assu ;j ai 41% d apport et un rendement locatif en retour de 600€ sur une partie independante de ma residence principale mais sur le meme terrain merci

  5. PIERRE HENRY

    Votre article est de 2010…Consternant !

    • Aurelien Morillon

      En effet, cet article a été publié pour la première fois il y a 7 ans et ces conseils sont toujours d’actualité. Les infos sont régulièrement à jour et nous venons d’ajouter la date de dernière mise à jour pour plus de transparence.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*