Comment calculer la rentabilité d'un investissement locatif ?

On entend souvent parler de « rentabilité locative » lorsqu'il s'agit d'un investissement immobilier dont l'objectif est la location. Tout achat locatif doit au préalable être soumis à un calcul de rentabilité pour savoir si le placement est judicieux. Les motivations liées à un achat immobilier sont différentes s'il s'agit d'une habitation principale ou d'un bien destiné à être loué. Le calcul de la rentabilité est une clé qui aide à la décision d'achat. Il existe deux sortes de rentabilité locative, la brute et la nette. Comment les calculer ?

1- Calcul de la rentabilité brute

 Le rendement locatif brut se calcule sur une année toujours en pourcentage. En résumé, la rentabilité locative est le rapport entre les gains que rapportent un logement et le prix et frais d'achat.
Formule schématique sur une année :
Loyer hors charges
———-                 x 100
prix achat + frais
Ce rapport est une bonne indication qui aide à savoir si l'investissement est rentable. Il peut se calculer avant l'achat de façon approximative.
Pour les mathématiciens en herbe, voici un exemple de calcul de rentabilité brute très simple :
  • loyer mensuel hors charges : 500 €
  • prix d'achat : 100 000 €
  • frais d'achat : 10 000 € de frais de notaires et 10 000 € de frais d'agence

Calcul de la rentabilité

  • loyers sur un an : 12 x 500 =  6 000 €
  • prix total de l'achat : 100 000 + 10 000 + 10 000 = 120 000 €
  • rentabilité locative brute = loyer annuel / prix total de l'achat x 100
soit : 6 000 / 120 000 x 100 = 5 %
La rentabilité brute sera de 5 %.
Ce rendement est un peu éloigné de la réalité car il ne tient pas compte des travaux, frais d'entretien et taxes.

2- Calcul de la rentabilité nette

Pour faire le calcul de rentabilité nette, il est important de prendre toutes les charges telles que :
  • taxe foncière
  • charges locatives non récupérables
  • vacances locatives
  • assurance habitation
  • assurance loyers impayés
  • frais de gestion locative agence
  • travaux et entretiens divers

Pour calculer la rentabilité nette, il vous suffit de retirer toutes ces charges du loyer et de reprendre le même schéma mathématique énoncé ci-dessus.
La rentabilité réelle est bien entendu inférieure à la rentabilité brute, et parfois imprévisible.
Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Sujets connexes

2 réactions à “Comment calculer la rentabilité d'un investissement locatif ?”

  1. clerc

    bonjour

    suite au gel, notre locataire est privée d eau, nous avons fait tout le nécessaire aupres du syndic, cela a duré un peu, nous l avons donc logée a l hotel a 65 euros la nuit, au bout de 2 jours, cela ne lui plaisait plus. a ce jour, elle ne veut pas nous payer le mois ou cet incident s est produit. a t elle le droit de ne pas nous payer le loyer.
    merci de votre réponse

    • Aurelien Morillon

      Si elle était propriétaire, elle ne dirait pas à son banquier « ce mois ci, je ne rembourse pas le crédit » ! Vous avez tout bien fait comme il faut. Comme vous lui avez proposé une solution de relogement le temps des travaux, elle doit vous payer le loyer.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*