Pourquoi racheter aux investisseurs institutionnels (ZinZins) ?

Le marché immobilier locatif n'est pas uniquement alimenté par les ventes de biens des particuliers. De nombreuses institutions sont propriétaires de parcs immobiliers locatifs immenses qu'ils vendent au détail. Les Investisseurs Institutionnels, appelés dans le jargon immobilier les « ZinZins », regroupent les établissements bancaires, les compagnies d'assurance, les fonds de pension… Ces grands groupes mettent en vente leur patrimoine, bien souvent des immeubles entier, en les divisant par lot ou par appartement. La particularité de ces biens vendus occupés est leur « atout sécurité » pour l'investissement locatif.

Contrat de location sécurisé

Ces grands groupes institutionnels sont des professionnels de l'immobilier. Ils sont en mesure d'offrir des garanties en béton au futur acquéreur. Le contrat de location est ultra sécurisé et le locataire est choisi selon des critères extrêmement rigoureux. Les Investisseurs Institutionnels peuvent procurer toutes les informations nécessaires sur le locataire en place :

  • situation professionnelle
  • historique des quittances de loyer
  • contrat de bail
  • état des lieux

Tous les documents sont établis selon des règles strictes afin d'éviter tous litiges ultérieurs.

Qualité de la résidence

L'investissement pierre est pour les Investisseurs Institutionnels une source de revenus importante et ces institutions axent leur priorité sur l'entretien régulier de l'immeuble et des biens. Dans le parc immobilier ancien, les mises aux normes réglementaires et les travaux d'amélioration sont effectués régulièrement, comme l'isolation thermique ou phonique, le contrôle des canalisations, état de l'électricité… Avant la mise en vente, les ZinZins réalisent tous les travaux dans les parties communes : ascenseur, peinture, ravalement… afin de livrer un appartement avec 0 défaut. Aucune surprise au niveau du prix, il est conforme à celui du marché, ni au-dessous ni au-dessus : le juste prix !
L'intérêt majeur d'investir par le bais d'un ZinZin est qu'il maitrise totalement l'ensemble de l'immeuble et des appartements, ce qui n'est effectivement pas le cas d'un particulier limité à son bien personnel.

L'avenir des Investisseurs Institutionnels...

Depuis 2009, les Investisseurs Institutionnels ont limité les investissements locatifs pour différents motifs :

  • marché de l'immobilier résidentiel trop élevé
  • rendement trop faible
  • réglementation locative trop contraignante

Aujourd'hui les zinzins investissent moins dans le locatif. Ils revendent d'ailleurs une partie de leur patrimoine.

En 2013, l'Institut de l'Épargne Immobilière et Foncière, l'IEIF, a justement consacré une étude aux investisseurs institutionnels et leur parc immobilier. L'immobilier résidentiel valait :

  • 14,5 milliards d'euros chez les compagnies d'assurances,
  • 7,5 milliards chez les SIIC,
  • 3,2 milliards chez les SCPI
  • 1,4 milliards chez les OPCI.

Cela représente au total 27 milliards d'euros. 25% des actifs immobiliers appartenant aux investisseurs institutionnels.

Les pays les mieux réputés dans l'immobilier, comme l'Allemagne, en sont au même niveau, soit 15 %. L'étude révèle également que depuis 2005, seuls 3 % d'immobilier seraient détenus par les compagnies d'assurance-vie. Cette part était supérieure à 10 % au début des années 1990.

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Sujets connexes

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*