Comment faire visiter son locatif ?

Vous êtes bailleur et souhaitez tenter l'expérience de la location entre particuliers ? Voici quelques conseils pour apprendre à  présenter son bien :

  • Dans quel sens conduire la visite?
  • Comment présenter le bien
  • Les détails qui ont de l'importance

Le sens de la visite

Une visite doit suivre une certaine logique pour éviter que le visiteur soit perdu et qu'il oublie des pièces. Ainsi, commencer par une présentation globale de la maison ou de l'appartement, à  l'extérieur. Vous indiquerez ainsi les commodités les plus proches, les points positifs du quartier… N'en faites pas trop non plus : en effet, trop insister ou donner une trop grande masse d'information peut soit perturber le visiteur, soit lui donner une impression de pression. Ainsi, il faut toujours donner des informations concises et aller à  l'essentiel.

Une fois l'extérieur et l'emplacement présenté, vous pouvez rentrer dans le bien et suivre la logique : tout le rdc, puis le 2e étage s'il y a et enfin le sous sol ou le garage si vous en disposez d'un. Evitez de passer de passer de la porte de la chambre à  gauche aux wc à  droite : en effet, faites tout dans la continuité, par exemple toutes les pièces situées sur votre gauche, de cette façon vous reviendrez par la suite sur les portes qui se situaient sur votre droite.

Bien présenter son bien

Pour préparer votre visite, il faut que votre bien soit propre, aéré et rangé. N'hésitez pas à  suivre nos conseils concernant la valorisation de votre bien, publié auparavant sur notre site, cela aide à  mieux présenter son bien. Pour chaque pièce que vous présenterez, allez à  l'essentiel : taille de la pièce, exposition et travaux récents effectués.

Notifiez tout de même si votre bien dispose de prestations particulières comme des caloporteurs ou de la géothermie, ou des installations écologiques. Mais laissez le visiteur aller à  son rythme et vous poser les questions dont il a besoin.. Pour la présentation d'ensemble, que vous pouvez effectuer dans votre pièce de vie, car elle s'y prête bien, vous pouvez indiquer le type de chauffage, la taxe d'habitation, le type de vitrage,…

Les détails qui valorisent  votre locatif à la revente

N'oubliez pas que certains détails sans importance pour vous peuvent en avoir aux yeux du visiteur. N'hésitez donc pas à  présenter les meubles qui resteront avec le bien car si c'est évident pour vous, ça ne l'est peut-être pas pour le visiteur ! Vous indiquerez notamment ce qui restera dans votre cuisine (ameublement et électroménager), et éventuellement les travaux ou finitions qui seront faits avant la vente définitive. Car, il se peut que le visiteur n'ose pas vous le demander !

Exemple : Vous avez prévu des poser les plinthes restantes mais ne le signalez pas. Le visiteur va se dire que les plinthes auraient au moins pu être terminées pour la vente mais il ne vous le dira pas : ça deviendra un petit point négatif qui peut faire basculer son opinion !

Pour d'autres questions, n'hésitez pas à  nous contacter !

A propos Marlène Tassin est négociatrice spécialisée en achat/vente. Elle travaille sur la région de Combourg (35) Vous pouvez la joindre sur le forum immobilier.

 

Sujets connexes

3 réactions à “Comment faire visiter son locatif ?”

  1. FBERGER

    que pensez vous d’un agent immobilier qui fait visiter un studio
    meublé , et ne fait pas déplacer les meubles ?
    donc resultat lors de l’ etat des lieux , nous decouvrons un trou dans le mur de la salle de bains !!!
    et 600 EUROS DE FRAIS DE PLOMBERIE !!!

  2. djil

    Bonjour;
    Propriétaire de biens locatifs,j’ai un peu de mal a comprendre qu’est ce que "l’impot foncier" et "la taxe foncière" que je dois payer chaque année?
    Merci.

  3. Marlène

    Bonjour,
    En réponse à  FBerger :
    Malheureusement, il vous répondra que c’est aussi à  vous de vérifier et bien regarder ce que vous achetez ; il vous dira également qu’il n’était pas au courant. Le trou était-il "caché" ? Semblait-il avoir été camouflé exprès ? Dans ce cas, vous pouvez mettre en cause le vendeur…

    En réponse à  djil :
    Le terme "impôts fonciers" est un terme général qui englobe la taxe foncière pour les propriétés baties ET non baties. En gros, c’est la même chose. C’est pour cela que l’on dit en général LES impots fonciers et LA taxe foncière :)

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*