5 conseils pour un bon dossier de prêt immobilier

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers n'ont jamais été aussi bas, à raison d'environ 3 %. Conjugué avec la baisse des prix de l'immobilier, le contexte est particulièrement favorable à la réalisation de votre projet d'accession à la propriété. Cependant, l'envers de la médaille est une plus grande réticence des banques à octroyer les prêts. Si bien qu'il devient nécessaire de disposer d'un dossier solide avant de faire votre demande de crédit.  

Revenus stables

C'est l'une des conditions sur laquelle les banques sont particulièrement regardantes.

Le candidat idéal est celui qui dispose d'un CDI (contrat à durée indéterminée).

La durée d'ancienneté dans l'entreprise ou le bilan dans les professions libérales entrent également en considération.

Apport personnel suffisant

Les prêts immobiliers ne sont pas destinés à être la source exclusive de financement, lors d'un achat immobilier. Les banques préfèrent que l'emprunteur participe ave de l'apport personnel, exprimé en pourcentage. C'est même le point de votre dossier de demande que l'établissement va vérifier en premier lieu.

Un apport de 10 à 20 % du montant total de la transaction est nécessaire pour bénéficier d'un bon crédit immobilier. Sur ce plan, vous pouvez par exemple faire jouer vos épargnes. Cet apport va servir à prendre en charge les différents frais engagés dans l'achat immobilier.

Comptes bien gérés et pas de dette

Les banques acceptent un prêt aux candidats qui présentent des comptes clean, mais refuseront ceux qui accumulent les crédits. En d'autres termes, il faut apporter les preuves de votre bonne gestion. Un emprunteur qui épargne, même une petite somme par mois, est considéré fiable.  La mensualité ne doit pas excéder le tiers des revenus nets.

En revanche, les candidats qui ont été à découvert durant les mois qui précèdent la demande de prêt auront peu de chance de recevoir une réponse positive de la part de l'établissement.

Durée d'emprunt maîtrisée

Afin de ne pas voir votre taux d'emprunt augmenter, il est conseillé de réduire autant que possible la durée de remboursement. Cela est dû au fait que plus vite les remboursements sont bouclés, moins les banques seront exposées aux risques. Dans ces conditions, les banques sont ainsi davantage disposées à réduire le taux.

Achat immobilier potentiellement rentable

Acheter un bien qui peut générer une plus-value intéressante au moment de le revendre est un atout non négligeable pour le candidat au prêt. Les banques considèrent en effet que c'est une des conditions qui pourrait accélérer le remboursement du crédit immobilier.

Le futur propriétaire devrait miser sur les valeurs sures (zones tendues, quartier d'affaires, etc.) ou sur un bien situé dans un quartier d'avenir. Qui plus est, cela reste dans l'intérêt de l'acheteur.

 

Sujets connexes

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Gérez vos locations comme un pro
(5 astuces / semaine)