Concierge gardien d'immeuble : C'est l'heure des étrennes de fin d'année

Bientôt la nouvelle année et il est de tradition de donner des étrennes à son concierge gardien d'immeuble. Bien que ce ne soit pas obligatoire, il est toujours conseillé de s'assurer de bonnes relations avec ces professionnels hors pair. Que donner ? Cadeau en nature (bouteille de vin, boite de chocolat… ou argent ? Quelle est la somme idéale ? Faut-il donner quand on est locataire ? Toutes les réponses ci-dessous…

Tout d'abord, selon les confidences rapportées personnellement par mon gardien, il vaut mieux éviter les cadeaux en nature. Tous les ans, mon gardien toulousain Georges se retrouve avec une dizaine de bouteilles de vin (il ne boit pas !) et une vingtaine de boites de chocolat (de quoi faire des indigestions !). Il préfère nettement la petite enveloppe en espèces pour l'aider à acheter des cadeaux pour sa famille et à boucler la fin d'année.

Mais combien donner ?

Si vous êtes locataire, la somme idéale représente normalement 10% du loyer hors charges. Par exemple, si vous payez un loyer de 350€, les étrennes pourraient s'estimer à 35€. Mais rien d'obligatoire, c'est à vous de fixer la somme, et on le sait seule l'intention compte ! L'objectif des étrennes est de récompenser les petits services rendus comme :

  • la réception d'un colis
  • arroser vos plantes pendant votre absence
  • ouvrir la porte à un artisan pendant ses heures de travail…

Si vous être propriétaire ou bailleur, c'est à vous de définir la somme à donner. Mais il est toujours intéressant de pouvoir compter sur votre gardien si vous louez votre bien. En effet, le gardien peut jouer l'intermédiaire entre vous et le locataire, voire récupérer les loyers ou transmettre les quittances de loyer.

Concierge gardien d'immeuble : une profession en perte de vitesse

Le secteur ne cesse de baisser du fait de la suppression des loges dans de nombreux immeubles. Pourtant la présence des gardiens est rassurante et leurs fonctions représentent un poste clé.

La bataille des chiffres

La cause principale serait le coût des prestations :

  • environ 40.000 euros par an selon l'Association des responsables de copropriété
  • et selon Philippe Dolci, vice-président du Syndicat national indépendant des gardiens d'immeubles et concierges (Snigic) « pas plus de 18.000 euros, soit le smic multiplié par treize mois« .

Mais cela ne règle pas le problème, car le ménage, la sortie des poubelles et l'entretien doivent être effectués régulièrement. Les syndics font donc appel à des entreprises extérieures.
Il n'est pas certain que les devis d'une prestation extérieure soit plus rentable qu'un gardien habitant au sein de la copropriété.

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Une personne a repondu à “Concierge gardien d'immeuble : C'est l'heure des étrennes de fin d'année”

  1. Cucoveica

    Oui ,il faut donné Dans mon immeuble il a pas de concierge ,ou gardien D immeuble,est l entretien mal fait est tout le reste est ont payée assez cher.
    Je remarque que l entretien est mieux fait,où il y a un gardien ,les habitant de certaine sont tenu à respecté le règlement de l immeuble ,bénéficie de petit service,garde de clés ,arrosage plainte et surveillence de appartement pendant votre absence ,courrier ,colis ……etc.
    Je suis pour l étrennes de concierge,gardien vue aussi la pénibilité de leur travail.
    Merci.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

?>