Comment declarer une location meublée ?

Vous avez un logement en location meublée et vous vous demandez comment déclarer ces revenus ? En tant que bailleur, il est obligatoire de déposer une déclaration d'impôt sur les revenus fonciers auprès de l'administration fiscale. La déclaration fiscale des locations meublées est différente de la déclaration des locations vides. Le régime le plus simple pour les locations meublées est le micro-bic. Ce régime s'applique sous certaines conditions, lesquelles ?

Le régime micro-bic pour bénéficier d'un abattement fiscal avantageux

Le régime du micro-bic est extrêmement simple. Il suffit de calculer le montant des loyers et des charges perçus au cours de l'année précédente (par exemple pour la déclaration 2013, le montant des loyers sera celui perçu sur l'année 2012). Cette somme est à reporter sur la déclaration de revenus générale (imprimé n°2042 C) dans la rubrique « Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ».

Le régime micro-bic s'applique sous deux conditions :

  1. si votre location est rédigée sous contrat meublé
  2. et si le total des loyers ne dépasse pas 32.600 €.

Un abattement forfaitaire pour frais de 50 % sera appliquer automatiquement par l'administration fiscale. Dans ce cas, bien entendu, les charges locatives, travaux et autres frais ne peuvent pas être déduits.

Bon à savoir : les locations en gîtes ruraux, meublés de tourisme et chambres d'hôtes bénéficient du régime micro-bic dans des conditions plus avantageuses. Le plafond de recettes annuelles est de 81.500 € et l'abattement forfaitaire pour frais est de 71 %.

Le régime au « bénéfice réel » en cas de lourds investissements

Régime dit « bénéfice réel » s'applique :

  • si vos revenus locatifs annuels dépassent 32.600 €
  • ou si vous choisissez volontairement le régime réel. Attention, car une fois cette option choisie, elle sera reconduite tacitement tous les 2 ans.

En revanche, le régime réel permet de déduire les frais et charges des loyers perçus. Si vous avez beaucoup de frais sur le logement loué, il est plus avantageux d'opter pour le régime bénéfice réel. Dans le cas contraire, il est préférable de bénéficier de l'abattement forfaitaire de 50 %. A vous de faire vos calculs et de choisir la solution de gestion locative la plus rentable.

 

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Sujets connexes

5 réactions à “Comment declarer une location meublée ?”

  1. berni

    comment declarerles revenus d’un meuble ?
    et quels sont les deductions possibles ?
    interets d’emprunt, assurance ???
    merci

  2. Aurelien Morillon

    @Berni > Heu … Vous avez lu l’article ???

  3. clerc

    bonjour

    peut on louer 4 appartements en micro bic et 3 en régime réel?

    merci de votre réponse

    • Patricia Recrosio

      Bonjour,
      Il me semble qu’il faut choisir un seul régime fiscal pour la déclaration locative. Cela dépend du montant total de l’ensemble des loyers.

  4. Alain-Pierre

    Bonjour,
    Quand on parle de « charges », cela comprend-il les consommations personnelles du locataire (eau, électricité,…)?
    Merci.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*