Pourquoi différencier les revenus de location vide et meublée

Il est important de savoir distinguer les revenus de location meublée et les revenus de location nue, notamment lorsque vous devez déclarer vos revenus fonciers. En voici les raisons :

Les revenus de location meublée

Les revenus de location meublée sont imposables et entrent dans la catégorie des bénéficies industriels et commerciaux. Lorsque vos recettes n'excèdent pas les 32 100€, vous relevez du régime appelé « régime micro-BIC ». Par la suite, votre revenu imposable sera déterminé par application au montant des recettes d'un abattement forfaitaire pour frais de 50%.

Et lorsque vos recettes excèdent les 32 100€, vous relevez du régime appelé « régime réel ». Par la suite, vos recettes seront ainsi retenues pour leur montant réel. A noter que la détermination du montant imposable des recettes ne considère aucunement votre statut, notamment que vous soyez un loueur en meublé professionnel ou non professionnel.

Pour la déclaration des revenus de location meublée, il vous faudra vous procurer la déclaration 2042 C.

Les revenus de location nue

En revanche, les revenus de location nue sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers. Lorsque vos recettes n'excèdent pas les 15 000€ bruts, vous bénéficierez d'un régime simplifié d'imposition dénommé le « micro-foncier », et l'administration pratique un abattement forfaitaire pour charges égal à 30% sur le montant. Pour ce faire, il vous faudra vous procurer la déclaration 2042, sur laquelle vos revenus seront directement portés.

Pour les recettes brutes excédant les 15 000€, vous relevez d'un régime appelé « régime réel d'imposition », et vous devrez vous procurer la déclaration 2044 ou la déclaration 2044 S pour ensuite reporter le montant net sur la déclaration 2042. A noter vous pouvez aussi opter pour ce régime même lorsque vos recettes n'excèdent pas les 15 000€.

Logiciel de gestion locative

Téléchargez gratuitement LoyerManager
Le logiciel de gestion locative

Email :

 

Sujets connexes

2 réactions à “Pourquoi différencier les revenus de location vide et meublée”

  1. LEZEC

    Peut-on faire valoir le régime réel pour des locations saisonnières en station hivernale même si le montant des 32100 n’est pas atteint.

    En réel vu les rentrées au regard des charges, impôts et intérêts de prêt je suis défficitaire.

    Merci pour la réponse

    • Aurelien Morillon

      Bien sûr ! L’abattement est une option, pas une obligation. Cependant le réel vous engage pour 3 ans sous ce régime. Assurez vous que le déficit soit stable.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*