Une assurance loyer pour locataire : nouveauté proposée par la Caisse d'Epargne

Et si une « assurance loyer » payait votre loyer à votre place en cas de perte d'emploi ou de perte d'autonomie ! Pour répondre à une crise générale (immobilier, social, économique…), aujourd'hui, les Caisses d'Épargne proposent une nouvelle assurance dans la catégorie habitation. Elle permet à un locataire de toujours payer son loyer même quand il perd son emploi. Mais attention cette assurance a ses limites : le montant n'excède pas 2 000 euros mensuel et ceux qui sont âgés de plus de 65 ans ne peuvent pas en bénéficier. Souscrire à une telle assurance peut être considéré comme un geste responsable et prévoyant de la part du locataire qui rassure également le propriétaire bailleur en cas de loyers impayés.

Il existe les assurances Garanties des Loyers Impayés (GLI) et les GRL (Garanties de Revenus Locatifs) qui assurent la protection des bailleurs en cas de loyers impayés. Les Caisses d'Épargne ont présenté la « Prévoyance du Locataire » depuis le 10 janvier 2013. Il s'agit d'un contrat qui permet à un locataire de toujours payer ses loyers lorsqu'il a perdu son emploi ou quand il n'est plus apte à travailler.

Les objectifs de l'assurance loyer

Le contrat Prévoyance du Locataire de la Caisse d'Epargne prévoit de prendre en charge le paiement du loyer un certain temps en cas de perte d'emploi ou d'incapacité de travail (Sous réserve des dispositions légales et contractuelles en vigueur). L'indemnité est directement versée au locataire et non au bailleur.
Le souscripteur peut bénéficier jusqu'à 12 mois de prise en charge du loyer en cas d'incapacité temporaire totale de travail due à une maladie, un accident ou en cas de perte d'emploi (que cela soit à cause d'un licenciement, d'une démission ou d'une rupture conventionnelle). La seule condition est qu'il ait travaillé au minimum 6 mois sous CDI (Contrat à Durée Indéterminée).

Le locataire est libre d'assurer partiellement ou totalement ses loyers, charges comprises, allant de 200€ à 2 000€ (par tranche de 100 €).

Les conditions de souscription

Le contrat Prévoyance du Locataire est destiné aux locataires ou colocataires, que le contrat de location soit pour un logement privé ou un HLM.
Aucun justificatif de loyer n'est à fournir lors de la souscription ni aucun questionnaire médical. Mais afin de bénéficier de l'indemnisation, il est nécessaire de présenter un justificatif prouvant que le locataire a perdu son emploi.

Les limites

Il faut savoir que cette indemnisation est perçue lorsque l'assuré a souscrit ce contrat depuis plus de 6 mois. L'indemnité lui est versée mensuellement durant une année, à partir du troisième mois suivant l'incident. La prime est comprise entre 200 et 2 000 euros, selon la somme que l'assuré a choisie durant la souscription.

La limite d'âge pour souscrire à cette assurance est de 65 ans.

 

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*