Diagnostic immobilier pas cher : attention au piège !

Pourquoi devriez vous refuser un diagnostic immobilier pas cher ? Un diagnostiqueur professionnel qui propose des tarifs extrêmement bas ne relève pas forcément d'un bon plan, car un diagnostic immobilier erroné peut vous couter très cher. En effet, le propriétaire peut être tenu pour responsable en cas d'une mauvaise expertise et l'acquéreur peut demander un rabais sur le prix de vente, voire l'annulation de la vente. On rappelle que les tarifs diagnostics restent libres et donc concurrentiels, d'où des écarts de prix qui peuvent être parfois importants. Comment déceler un bon d'un mauvais diagnostic ?

Importance et utilité des diagnostics

Les diagnostics immobiliers ont pour objectifs de préserver la santé (amiante/plomb) et la sécurité (diagnostic électrique par exemple) des occupants et l'expertise ne peut être de ce fait bradée.

Des tarifs excessivement bas peuvent cacher un manque de professionnalisme ou une course au chiffre d'affaires au détriment de la qualité. De plus en cas de vices cachés, il sera peut-être difficile de retrouver le professionnel qui vous a réalisé l'expertise.

A leur faveur, il faut dire que la concurrence entre professionnels diagnostiqueurs immobiliers est rude et acharnée d'où la nécessité de faire des rabais importants pour décrocher certains marchés. D'où la profusion de publicité sur internet, vantant les mérites de « diagnostic immobilier pas cher », voir carrément « discount » !

En contrepartie et pour rattraper le manque à gagner, les diagnostiqueurs devront multiplier le nombre de diagnostics dans un minimum de temps pour atteindre leurs objectifs de chiffre d'affaires.

Choisir une diagnostic immobilier pas cher au détriment de la qualité ?

Il est toujours conseillé de demander un devis diagnostic avec l'estimation de la durée d'intervention. Si la durée est trop courte, méfiance ! Bien entendu, le temps indiqué dépend du nombre de pièces, de la superficie, de la vétusté mais également de l'expérience du professionnel, du matériel utilisé et de sa rigueur dans sa mission.

Mais il faut savoir qu'un simple diagnostic dure au minimum ½ heure, une durée inférieure paraîtra douteuse (sauf petites surfaces et micro-logements), et que son prix varie entre 100 et 200€ selon le travail.

Avant de choisir votre diagnostiqueur en toute sérénité, il est conseillé de confronter plusieurs devis et de les comparer en ayant toutes les cartes en main. Demandez la durée de  l'intervention et soyez présent lors du passage du technicien.

Nous conclurons ainsi : « Un diagnostic immobilier pas cher d'accord ! Mais certainement pas au détriment du sérieux ou de la qualité ! »

 

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

13 réactions à “Diagnostic immobilier pas cher : attention au piège !”

  1. Mr CLERC Pascal

    Il est vrai que le particulier ne pense pas toujours à demander le temps qui est également un critère de sérieux et donc de choix.

    Article synthétique qui je l’espère aidera certains vendeurs ou loueurs à faire le bon choix de leur diagnostiqueur immobilier.

  2. dedoudu84

    Ayant vu à 3 reprises en 6 ans comment ces diagnostics sont effectués, qu’ils soient chers ou pas chers, je signe pour dire que c’est du pipo et une mine d’or pour les personnes qui les effectuent. Et les pouvoirs publics sont complices .

  3. SCANGA André

    Je suis membre du Conseil d’Administration d’une association de consommateurs à Marseille (Bouches du Rhône) et animateur d’une antenne locale en cette même ville.

    Comme beaucoup d’activités et de professions, le secteur du diagnostique immobilier doit être canalisé, dirigé, encadré, moralisé, réglementé !

    Tant en termes de pratiques de terrain que sur la question des tarifs.

    Pourquoi ne pas faire une moyenne tarifaire et l’appliquer à l’ensemble des départements français ?

    Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, le client paie ainsi le même prix pour une même prestation.

    Certes, je conçois qu’il serait difficile de mettre en oeuvre cette idée et entraînerait des polémiques et de profondes divergences d’intérêts !

  4. Aurelien Morillon

    Je ne suis pas sûr qu’un tarif imposé serait une bonne idée. Ca va l’encontre du principe de libre concurrence. Si cela doit passer, autant faire des diagnostiqueurs des fonctionnaires. Même réflexion pour les médecins …

  5. [Commentaires importés depuis le blog]

  6. [Commentaires importés depuis le blog]

  7. SCANGA André

    DEDOU de Marseille à DEDOUDU84 !

    Ce que tu dis est vrai, mais faisons en sorte que les Pouvoirs Publics ne soient plus complices en menant bataille par tous moyens !

  8. dedoudu84

    @ DEDOU de Marseille
    Ce qui devrait être obligatoire, entre autres choses, c’est la fourniture du duplicata des factures EDF et GDF de l’année précédente . Le pronostic EDF prenait en référence en 2011 des tarifs de 2006 ! ! !

  9. Colette

    un tarif imposé : non car ça n’empêchera pas certains de travailler plus vite que d’autres pour le même prix!!
    par contre il faut informer au maximum le public sur les bonnes pratiques pour qu’il puisse être juge du prestataire.

  10. SCANGA André

    Bonne Année 2013 à toutes et tous ! A propos des diagnostiques immobiliers, difficile de mettre tout le monde d’accord, comme en d’autres domaines d’ailleurs ! Quelle(s) solution(s) doit-on mettre en oeuvre, sachant qu’il y a de grandes disparités d’une région à l’autre, d’un département à l’autre, d’une ville à l’autre ? Certaines personnes mettent en avant la concurrence, nous pouvons être  » POUR  » ! Cependant, si je suis dans les Bouches du Rhône, dois-je aller m’enquérir des tarifs de prestataires élisant domiciles professionnels dans le Var, le Vaucluse, les Alpes Maritimes, les Hautes Alpes et autres territoires ?

  11. Jacques Pronnier

    Je reçois régulièrement, dans ma boîte à lettres, des prospectus sur lesquels il est indiqué que, si l’on souscrit à un diagnostic (ou des diagnostics) l’ERNT sera délivré gratuitement.
    Il faut savoir que C’EST UNE ARNAQUE !!!
    On vous propose de vous offrir, comme un cadeau, quelque chose qui est disponible gratuitement sur internet, soit sur le site de la commune, soit sur le site de la Préfecture.

    • Aurelien Morillon

      Arnaque … Le terme est un peu fort. En effet vous pouvez télécharger le formulaire ERNmT vierge, gratuitement. Mais les diagnostiqueurs vous fournissent un ERNT rempli.

      De préférence, je recommande par ailleurs de demander à ce que l’ERNT soit facturé et qu’une remise d’un montant équivalent soit appliqué en bas de la facture. J’ai entendu dire que si l’ERNT est offert, la RCP du diagnostiqueur pourrait ne pas couvrir un éventuel préjudice en cas d’erreur.

  12. Jacques Pronnier

    Je concède volontiers que le terme « A……..E » que j’ai utilisé est un peu fort.
    Il n’en demeure pas moins que si la fiche ERNT (de couleur mauve) est vierge et qu’il convient de la remplir et de la signer (ce que ne peut faire le diagnostiqueur et donc ne pas voir sa responsabilité professionnelle engagée, puisque ce sont le vendeur-bailleur et l’acquereur-locataire qui doivent la signer), la fiche Informations sur les risques naturels et technologiques, propre à la commune, ainsi que les arrêtés préfectoraux relatifs à l’information des acquereurs et des locataires de biens immobiliers sont disponibles, completés et gratuitement, sur le site de la Préfecture.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*