Bien vendre une maison à rénover

Dans de nombreux coins de campagnes, la maison à  rénover est un produit qui se vend bien. Pour peu que l'on soit un peu bricoleur, on peut réussir à  économiser un minimum. Cependant, acquéreur comme vendeur, il y a des points essentiels à  savoir.

Les travaux à  éviter de faire soi-même

Si les acquéreurs ne diront rien pour la peinture ou la tapisserie refaite par vous-même, il y a d'autres domaines où ils grinceront des dents lorsqu'ils sauront que vous êtes un « castor ».

Qu'est-ce qu'un « castor » ?

Dans le jargon immobilier, cela signifie que vous avez fait vos travaux par vous-même et pour les professionnels de l'immobilier, ce terme n'est pas spécialement positif. Des travaux dans une maison, c'est un peu comme des travaux sur une voiture : on aime avoir les factures prouvant la bonne réalisation de ceux-ci. Si vous souhaitez quand même faire une grosse majorité des travaux vous-même, je vous déconseille tout ce qui est assainissement et électricité ! Au moins pour ces 2 là , faites appel à  un pro !

Quels types de travaux de rénovation ?

Le terme « à  rénover » est parfois utilisé de façon trop large, et pénalise parfois injustement des biens qui ne sont pas réellement à  rénover. Voici quelques explications :

La maison à  rénover : Maison sans assainissement ; pas habitable dans l'état ; plus de toiture ; murs partiels…

La maison à  réhabiliter : Maison sommairement habitable, mode « camping » ; maison habitée par une personne âgée (délaissée ?) mais qui n'offre pas le minimum demandé pour être dire complètement habitable (type wc dans le jardin). Pourrait rapidement devenir complètement habitable.

La maison à  rafraichir : Maison habitable mais plus aux normes (électrique, gaz, assainissement) ; à  la limite d'être vétuste ; aménagements dépassés mais complètement habitable.

Les pièges à  éviter

Lorsque vous visitez une maison à  rénover, il vaut mieux parfois qu´il n´y ait rien, plutôt que les travaux soient commencés et que vous découvriez que c´est mal. Un conseil : quand on ne sait pas on ne fait pas ! Car en effet, jusqu´à  1 an après la signature chez le notaire, l´acquéreur peut assigner au tribunal professionnels et vendeurs pour faire valoir ses droits face à  un souci tel qu´un vice caché ! Ce type de conflit peut aller jusqu´à  l´annulation pure et simple de la vente, ou alors d´un paiement de dommages-intérêts qui peuvent grimper jusqu´à  quasiment le prix de la vente ! Faites donc bien attention !

A noter aussi qu'un bien qui ne peut bénéficier d´un assainissement ne peut être vendu comme un bien à  rénover mais comme une « remise  » ou une « dépendance « . Notez le bien ! Pas d´assainissement = pas rénovable ! Des assainissements spécifiques tels que les mini stations peuvent être envisagées sur des petits terrains mais sont plus onéreuses (comptez environ 3 000 € de plus qu´un assainissement classique de type fosse).

A propos Marlène Tassin est négociatrice spécialisée en achat/vente. Elle travaille sur la région de Combourg (35) Vous pouvez la joindre sur le forum immobilier.

 

5 réactions à “Bien vendre une maison à rénover”

  1. louloute

    Nous venons d’acquerir une maison en structure bois et parpaing, le sous sol a ete betonner car soit disant inutile car peu profond ;il ne reste plus qu’un petit coin non fermer car il y a un compteur d’eau qui doit rester accessible ,or nous venons de nous rendre compte que le peu de visible et pourrit ; pouvons nous avoir un recours contre le vendeur.

  2. Marlène

    Bonjour,
    Malheureusement non :/ Car si le peu de visible est pourrit, la justice considèrera que vous l’avez vu et que vous avez acheté en tout état de cause. Je suis désolée mais il n’y a aucun recours. Le terme "vice caché" concerne bien des vices non visibles au moment de la visite et qui n’ont pas été mentionnés, de façon delibérée.

  3. Argudo

    Bonjour je vous écris au sujet d’une maison à rénover que j’ai visité, dans laquelle l’eau et le téléphone arrive juste devant la maison et l’électricité ainsi que le compteur arrive dans la maison.ma question porte sur l’assainissement qui lui n’est pas du tout existant et donc je ne sais pas si la mis en place est pour le vendeur où l’acquéreur sachant qu’il n’y a que les murs et la toiture en bon état?merci d’avance pour vos informations

  4. Marlène

    @Argudo:
    Bonjour,
    Apparemment, cette maison est vendue à rénover, en l’état, donc s’il n’y a pas d’assainissement, et que le vendeur ne s’engage pas à le faire pour la vente, ce sera à vous de le faire. Vous pouvez consulter la communauté de communes dont dépend la ville où se situe le bien, afin de savoir s’il existe de quelconques restrictions pour la mise en place d’un assainissement. Si le tout à l’égout passe près de la maison, il serait bon de savoir si le propriétaire prend à sa charge le paiement du « droit au raccord » ou s’il est à votre charge. En tous les cas, il est conseillé de notifier sur le compromis de l’état ou l’absence de l’assainissement, ou de la prise en charge ou non du raccord au tout à l’égout. Cordialement

  5. rénovation et travaux

    Il est possible pour évitez certains désagréments avant un achat immobilier de faire appel à des professionnels pour faire un diagnostic complet de la maison ou de l’appartement. Vérifier si la maison est saine, estimer le coût des travaux à réaliser, étudier les possibilité d’aménagements et de décoration etc etc etc …

    Je ne sais plus le nom de cette profession. Est-ce que quelqu’un connâit le nom de ce métier ?

    Salutation. Robert.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*