Acheter une maison sans se faire arnaquer : comment ?

Ces dernières années, on a beaucoup entendu parler d'entrepreneurs qui bâclent leur chantier et des acheteurs victimes d'abus. Il est tout à fait possible de se prémunir contre ces arnaques si l'on achète ou fait construire un logement neuf. Dans le choix des entrepreneurs, il faut vérifier qu'ils sont titulaires d'une licence RBQ, soit le document qui certifie qu'ils ont été convenablement formés pour mener à bien vos projets immobiliers. Une forme de dédommagement peut être octroyée en cas de contestation faite par le client pour travaux frauduleux.

Les lois sont également une protection solide pour les consommateurs contre les vices cachés. Ces dernières constituent les défauts présents dans votre habitation avant que vous l'ayez achetée, mais qui n'ont pas pu être détectés à l'achat du fait qu'ils soient « cachés ».

Il s'agit donc d'une forme d'arnaque qui, une fois constatée, donne lieu à un remboursement proportionnel au coût de la réparation et au coût des dommages causés. On peut également compter sur les garanties décennales, assurance obligatoire pour les entrepreneurs.

 

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Gérez vos locations comme un pro
(5 astuces / semaine)