Les aides au locataire

La solvabilité du locataire est une préoccupation majeure du bailleur. Pour trouver un logement, les revenus modestes ont des aides au locataire. Retrouvez dans ce guide les principales aides possibles.

La caution solidaire

Les 3 engagements de la caution solidaire et les règles de rédaction

Un tiers peut se porter caution solidaire et s'engager à payer le loyer en cas de défaillance du locataire. Il faut veiller à sa solvabilité pour éviter les problèmes. Si la caution solidaire peut être un proche du locataire, il peut également s'agir de son employeur, de sa banque (caution bancaire), ou d'un organisme à vocation sociale, telle que Action Logement.

Renseignez vous sur le Loca-Pass pour connaitre l'éligibilité du dossier de location.

Le financement du dépôt de garantie

Si les personnes à revenu modeste peuvent avoir des difficultés à supporter le paiement d'un loyer, qu'en est-il du dépôt de garantie ? Des organismes propose de financer cette avance sous la forme d'un prêt à taux zéro.

Si le locataire n'est pas éligible FSL, l'avance Loca-Pass est toute adaptée. Il faut être salarié. Si le locataire a moins de 30 ans, alors le statut d'étudiant ou chercheur d'emploi suffit. Dans tous les cas, les Travailleurs Non Salariés et les fonctionnaires n'ont pas accès au Loca-Pass.

Le financement du loyer

La CAF propose une aide aux locataires dans le besoin. Appelée APL (Aide Personnalisée au Logement) ou ALF (Allocation de logement familiale) selon la situation du bénéficiaire, l'aide couvre toute ou partie du loyer.

Si le locataire ne peut prétendre ni à l'APL, ni à l'ALF, alors il peut demander une ALS (Allocation de Logement Sociale).

Elle peut être versée directement au bailleur, le locataire n'ayant plus qu'à payer l'excédant, s'il y en a un.

Financement du déménagement

Dans le cas très particulier d'une mutation professionnelle, un salarié peut bénéficier d'une subvention « Mobili-Pass » pour financer son déménagement, ainsi que les frais liés à cette réaffectation géographique (frais de mise en location/vente, honoraires du notaires, etc.)

Comment utiliser le dépôt de garantie et la caution solidaire

Découvrez les circonstances vous permettant d'utiliser vos garantie.

Votre locataire éprouve des difficultés à payer et vous devez faire appel à sa caution solidaire. Ou encore des dégradations ont été constatées à l'état des lieux, ou finalement, le locataire et parti sans payer son dernier loyer. Il est temps d'avoir recours aux garanties que vous mis en place à la signature du bail.

Aurélien Morillon est le fondateur du portail immobilier Alliance-habitat.com

 

Sujets connexes