Stagnation du prix des loyers à Paris

L'OLAP, abréviation de l'Observatoire des Loyers de l'Agglomération Parisienne, vient de publier ses premières estimations concernant le prix des loyers à Paris. Selon l'étude réalisée, le montant global des loyers en région parisienne et dans le secteur privé n'ont pas plus progressé en 2012 qu'en 2011. Constatation étrange, car l'indice de référence des loyers (IRL) affiche une hausse franche. Quelles sont les raisons de cette stagnation des loyers, voire de cette régression ? L'offre locative est-elle plus forte que la demande ? Les locataires sont-ils plus exigeants sur les modalités du contrat de location ? Est-ce l'effet de l'encadrement des loyers entré en vigueur depuis août 2012 qui porte ses fruits ? Explications de l'OLAP…

Les chiffres de l'OLAP sur le prix des loyers à Paris

L'OLAP a recensé le prix des loyers à Paris intra-muros et dans la banlieue parisienne. Les chiffres portent uniquement sur le secteur locatif privé.

L'étude montre que les loyers ont augmenté en moyenne de 2,7 % l'année dernière. En comparaison l'augmentation a été de +2,6% en 2011. On peut donc conclure aisément que l'augmentation des loyers à Paris et en région parisienne a stagné.
Et pourtant, l'indice de référence des loyers (IRL) de l'Insee, qui sert à augmenter les loyers en cours de bail, a nettement progressé en 2012 (+2,2 %) qu'en 2011 (+1,5 %).

Explication de l'OLAP

Selon l'OLAP, cette stagnation des loyers serait une conséquence de l'encadrement des loyers lors de la relocation. Ces loyers à la relocation sont indexés depuis le 1er août 2012 sur l'IRL et cette loi commencerait doucement à faire son effet.
Pourtant l'augmentation lors d'une relocation reste élevé (de + 7 % en 2011 à + 5 % en 2012), mais on constate néanmoins un net un ralentissement.

Mais l'OLAP reste prudent sur les explications. Le décret de l'encadrement des loyers est encore trop jeune pour pouvoir en tirer des conclusions. Une analyse approfondie sera effectuée plus finement par l'OLAP après un an de mesure d'encadrement des loyers, soit après le 1er août 2013.

 

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*