vente aux enchères: Guide achat immobilier

Vous avez décidé d'acheter un bien immobilier ? Avez-vous pensé aux ventes aux enchères ? La vente aux enchères est un marché ouvert à tous qui permet de confronter en direct les vendeurs et tous les acheteurs potentiels. Les enchères concernent la vente et l'achat de tout type de biens comme les meubles, vins, voitures, tableaux et bien entendu l'immobilier : maison, appartement mais également château, immeuble, terrain… L'intérêt est une mise à prix inférieure à celle fixée sur le marché. Le prix est déterminé par le notaire ou les experts immobiliers et la décote peut atteindre jusqu'à 60 %. Elle rend la vente attractive mais les enchères peuvent monter beaucoup plus haut que le prix réel du bien. Quelques notions pour en savoir un peu plus…

Qui peut acheter aux enchères ?

Les ventes aux enchères sont publiques et ouvertes à tout le monde. Vous pouvez assister à une vente en simple spectateur, enchérir et acheter, à la seule condition d'être majeur, responsable et solvable. Mais ce monde fermé peut parfois faire peur et rebuter certains particuliers : « les démarches sont trop compliquées » ou « les frais d'achat ne sont pas clairs » ou encore «la procédure est trop complexe et réservée aux professionnels»…

Alors que le processus est assez simple.

Avant la vente aux enchères

Avant la vente, l'étude du notaire met à disposition des acheteurs potentiels un cahier des charges du bien. Il recense :

  • les servitudes,
  • les travaux,
  • les conditions de vente,
  • les frais éventuels…

Des visites sont organisées et il ne faut pas hésiter à revenir plusieurs fois à des moments différents de la journée.

Jour des enchères : le Jour J

La vente commence sur la mise à prix indiquée dans l'annonce. Ces ventes, dites « à la bougie », se déroulent toujours de la même manière : après l'annonce par le Président d'audience de la mise à prix et du montant des frais annexes, on allume une petite mèche qui matérialise le début des enchères. Au cours de ces enchères, chaque mèche qui s'éteint est remplacée par une nouvelle, et ainsi de suite. Après l'extinction de deux feux successifs, matérialisée par la fumée qui s'en échappe, et sans nouvelle enchère survenue pendant leur combustion, l'adjudication est prononcée au profit du dernier enchérisseur.

Les acheteurs intéressés vont surenchérir et c'est le coup de marteau du commissaire priseur qui clôt définitivement la vente. Ce dernier confirme le prix et la personne qui a obtenu le bien. Tout de suite après, la séance est clôturée et le transfert de propriété est effectué sous le contrôle d'un notaire. Le nouveau propriétaire n'en aura cependant la jouissance qu'une fois le paiement finalisé.

Une enchère n'est pas à prendre à la légère, car toute offre est considérée comme ferme. Il n'existe pas de délai de réflexion et de rétractation sauf si le prêt immobilier n'est pas accepté. Dans ce cas, le bien sera remis en vente et l'acquéreur défectueux devra alors assumer des pénalités.

 

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l’immobilier.

 

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*