Immobilier et gouvernement Hollande : Les Français n'ont plus confiance

Explorimmo/Ifop a publié son 5ème baromètre dans le secteur de l'immobilier. Il indique que 74 % des Français ne font pas confiance au gouvernement. Bien que l'immobilier intéresse énormément les ménages, ils n'ont jamais été aussi peu nombreux à avoir un projet immobilier depuis la première édition du baromètre du site internet Explorimmo.com et de l'Ifop. A noter que la sortie du baromètre coïncide avec les discussions sur le projet de loi Alur (Accès au logement et un urbanisme rénové) ainsi qu'à l'éventuel mesure de taxation des individus pleinement propriétaires de leur logement.

Apport en hausse chez les acquéreurs

Les trois-quarts des enquêtés dans le cadre de ce 5ème baromètre déclarent n'avoir aucun projet immobilier en cours, alors qu'ils étaient seulement 67 % en aout 2011.

Quant à ceux qui ont un projet, 93 % des cas concernent l'achat de bien, pour la majeure partie à usage d'habitation. Leur budget moyen a augmenté de 14 % pour s'établir à 214.934 €, contre 191.526 € en janvier 2013. L'apport personnel a lui-aussi augmenté, à raison  de 24.000 € de plus qu'en janvier.

Ce phénomène est un indicateur de la hausse du prix de l'immobilier, tel que la plupart des Français ne peuvent plus y avoir accès. La fracture est encore plus marquée dans les zones tendues.

Un loyer coûte aussi cher que la mensualité maxi d'un emprunt

Le projet de loi Duflot n'a pas connu beaucoup de succès auprès des enquêtés, sachant qu'ils sont 74 % à ne pas faire confiance au gouvernement concernant le secteur de l'immobilier.

Seuls 34 % lui accordent leur confiance dans la dynamisation de la construction de logements et des locations, 31 % dans les achats et 28 % dans les ventes.

Par ailleurs, l'encadrement des loyers n'est estimé efficace que par 33 % des locataires. Concernant l'accession des locataires à la propriété, elle n'est envisageable que pour 43 % des personnes concernées. Le baromètre relève que le loyer moyen des interrogés est de 605 € par mois, charges comprises. Cela représente 33 % de leur salaire net, ce qui est une proportion conséquente.

 

4 réactions à “Immobilier et gouvernement Hollande : Les Français n'ont plus confiance”

  1. comment adherer a la politique actuelle sur l’immobilier!!! impossible…aucun sens. on taxe des le 1er euro les terrains constructibles, on souhaite mettre en place une taxe sur les heureux proprietaires d’une residence principale… et oui!!! ils sont privilegies..ils ont la chance d’avoir souscrit un pret, de payer des taxes foncieres… ils sont consideres comme des nantis… quand est ce qu’on va reagir??

  2. imbert

    Je suis d’accord avec le commentaire ci-dessus. Quand les grands organismes, FNAIM, CNAB….. vont-t-ils enfin mener de front ce racket organisé de nos gourvenants !!!
    RAS LE BOL de payer pour tout et pour rien !
    20 ans d’un prêt lourd pour devenir propriétaire et on voudrait encore nous taxer INACCEPTABLE !

  3. ame

    une honte que de taxer les propriétaires, nous ne sommes que des citrons à presser pour payer les dépenses inutiles des gouvernements successifs.
    Là il faudra lancer une révolution!
    car non nous ne sommes pas des nantis , nous travaillons souvent dur pour acquérir notre bien
    l’immobilier est une économie importante dans un pays elle entraine
    de nombreux emplois :commerce, artisans, ouvriers,….
    et remplissent au passage de chacun de ces postes les poches de l’état !!
    il faudrait aussi que les banques soient plus souples sans tomber dans
    des extrêmes que ce fût le cas avant 2008
    A bon entendeur…..

  4. Marie

    Je partage ce point de vue, car les consommateurs sont « pressés comme des citrons » pour renflouer les abus des gouvernements successifs et des banques qui « jouent » avec l’argent de comptes de dépôt ! quant à la taxe sur l’immobilier des propriétaires c’est le comble car non seulement la majorité des personnes concernées ont dû emprunter donc faire un sacrifice pour atteindre cet achat, en plus de la taxe foncière, déjà forte, il faudrait encore payer … pas étonnant que les français soient « refroidis » pour la propriété. A continuer de cette façon où va la France !

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*