Contre-expertise avant achat immobilier

La contre expertise avant achat est un bilan préalable à tout achat immobilier.

La différence primordiale avec le diagnostic immobilier est que cette expertise est à la charge de l'acquéreur.

Il s'oppose au Dossier de Diagnostic Technique (DDT), devant effectué à la charge du vendeur.

L'objectif de ce bilan est d'avoir un avis professionnel indépendant avant d'acheter le bien.

Vous connaitrez ses points faibles et ses points forts.

C'est une contre-expertise intéressante dans le cadre d'un gros investissement ou en cas de doute sur l'honnêteté du vendeur. 

Cet expertise donne un avis informatif sur

  • les éventuelles anomalies,
  • l'état général du bien,
  • sa consommation énergétique
  • les gros travaux d'amélioration à effectuer.

Elle permet de rassurer le futur acquéreur, d'affirmer sa décision d'achat ou au contraire de le mettre en garde.

Quel est le prix ?

 

Le coût de l'intervention varie selon votre demande et peut toucher :

  • l'extérieur du bien
  • le gros œuvre
  • la toiture
  • la plomberie
  • l'électricité, les appareils de chauffage et de climatisation, l'isolation…

A qui s'adresser pour établir une contre-expertise avant achat ?

Cette expertise peut être réalisée par un professionnel diagnostiqueur ou par une société spécialisée dans le bâtiment.

Le point important est de choisir une personne compétente et surtout indépendante et impartiale.

En effet, le fait de n'avoir aucun intérêt dans la transaction immobilière garantit la fiabilité des informations.

Un bilan écrit sera établi par le professionnel avec des données chiffrées que vous pourrez comparer avec le DDT fourni par le vendeur.

La relation avec le prestataire est essentielle car il vous fournira des éléments pour prendre la bonne décision.

Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l’immobilier.

 

4 réactions à “Contre-expertise avant achat immobilier”

  1. simoens

    Je n’ai pas tout compris lorsque je lie dans le premier article que le diagnostic immobilier est à la charge de l’acquereur……
    sauf erreur de ma part ou alors on ne parle pas de la meme chose, les diagnostics immobilier sont à la charge du vendeur.

    • Patricia Recrosio

      Bonjour,
      Normalement vous avez raison les diagnostics immobiliers sont à la charge du vendeur. Mais dans ce cas bien précis, c’est un diagnostic réalisé et payé par l’acquéreur. En fait, c’est une contre-expertise pour vérifier les diagnostics et les confirmer. C’est très utile dans le cas d’un gros investissement pour ne pas se tromper et connaître l’état du bien que l’on achète.
      J’espère avoir répondu à votre question
      Bien cordialement
      Patricia

  2. simoens

    ok merci pour cette precision Patricia.
    Philippe

  3. joulia

    un amoncellement d’assurances dans la construction neuve , des diagnostiques tres coûteux lors de la vente d’un bien ,et maintenant des diagnostiques en doublon pour l’acquéreur . Nous assistons là à un véritable parasitage sur le dos des candidats à la vente et à l’achat .
    Tout ceci en plus du regime des plus-values, contribue un peu plus à la paralysie du marché immobilier. On multiplie les parapluies sous prétexte de sécurité mais le marché est de plus en plus asséché.

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*