Pensez au dispositif d'aide « action logement »

Devenir propriétaire de sa résidence principale ou réaliser des travaux d'amélioration n'est pas à la portée de tout le monde. Le prix du marché immobilier est en hausse et il est de plus en plus difficile de réunir tous les moyens financiers pour acheter, surtout obtenir un crédit bancaire. Pourtant, des aides financières existent, il suffit de les connaitre…

  • Qui est concerné par l'aide Action Logement ?
Connu jusque-là sous le nom de « prêt 1% logement », le Prêt action logement est consenti dans le cadre de l'achat d'une résidence principale ou de travaux d'amélioration. Les entreprises privées de plus de 20 salariés reversent une part s'élevant à 0,45 % de leur masse salariale à un organisme collecteur (par exemple le CIL).
  • Les conditions pour avoir accès au prêt action logement sont les suivantes :
* être salarié d'une entreprise privée de plus de 20 salariés
* être primo-accédant de sa résidence principale, c'est-à-dire ne pas avoir été propriétaire durant les deux dernières années, sauf en cas de mobilité professionnelle
* acheter un logement constituant la résidence principale de l'emprunteur, de ses ascendants, ses descendants ou de son conjoint
* financer la construction ou l'acquisition d'un logement neuf ou ancien
* les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel, devis travaux à l'appui
* La durée du prêt ne doit pas dépasser 20 ans et le taux d'intérêt était de 1,75 % en 2011.
Le prêt permet de financer jusqu'à 30 % du coût total dans la limite d'un montant maximum suivant les zones géographiques :
  • 15.000 et 25.000 € en zone A (Paris et communes limitrophes)
  • 7.000 et 20.000 € en zone B1 (Ile-de-France hors Paris et communes limitrophes)
  • 7.000 et 10.000 € en zone C (Autres régions)
Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique qui sont celles de la RT 2005. S'il s'agit de l'acquisition d'un bien ancien sans travaux, il doit au moins être classé en D sur l'étiquette énergétique reproduite dans le DPE  lors de l'achat.
Conseil : l'acheteur a donc intérêt à consulter le dossier diagnostic technique du logement qu'il envisage d'acheter.
  • A qui demander le prêt ?
La demande est à faire auprès de votre employeur et de l'organisme collecteur. Mais attention, le prêt n'est pas accordé automatiquement, tout dépend des disponibilités des versements.
Patricia est rédactrice professionnelle dans le domaine de l'immobilier.

 

Quel est votre point de vue ?

Participez au débat, laissez un message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*